BRAFA: huit jours pour découvrir les plus belles œuvres d’art

ART • Du 19 au 26 juin, Bruxelles va accueillir la 67e édition de la BRAFA, un rendez-vous qui attire de nombreux Lausannois. Il permet de découvrir les plus belles œuvres d’art, tout en se plongeant dans une ville fort charmante.

A son origine, en 1956, la BRAFA était la réunion pionnière des marchands d’art belges. Au fil du temps, elle s’est muée en une foire de dimension internationale qui propose une vingtaine de domaines artistiques, allant de l’archéologie à l’art contemporain. Elle s’est ainsi peu à peu affirmée comme le rendez-vous annuel incontournable des collectionneurs, marchands et amateurs d’art.

Un nouveau site

Après deux éditions en mode alternatif, en raison de la crise sanitaire, la BRAFA va, cette année, retrouver sa forme originale. Sa 67e édition sera marquée par un changement de lieu et de saison. Alors qu’elle se tenait initialement fin janvier, elle se tiendra du 19 au 26 juin à Brussels Expo, sur le plateau du Heysel, et non plus au sein des entrepôts industriels du site de Tour & Taxis. Plus d’une centaine de galeries prestigieuses provenant de 15 pays, parmi lesquelles 10 galeries suisses, dont 9 romandes, proposeront leurs œuvres.

Quelques highlights

Cette année, à découvrir notamment parmi les nombreuses œuvres présentées, un Paul Delvaux de 1962, The Storm, chez De Jonckheere; l’Univers du Bronze ou encore une sculpture d’Auguste Rodin.